Accueil > Syndicat/ODG > Appellation Régionale

Climat, Géologie et terroir

La zone de production de l'Appellation Côtes de Provence s'étend sur 3 départements : le Var, les Bouches du Rhône et les Alpes Maritimes.

Conséquence de l'étendue et de la variété du terroir : il n'existe pas un mais plusieurs types de Côtes de Provence ayant chacun sa personnalité  géologique et climatique. Cinq grandes zones naturelles constituent l'Appellation ; dans celles-ci sont délimitées quatre dénominations de terroir : Sainte-Victoire, Fréjus, La Londe et Pierrefeu.

Les Côtes de Provence bénéficient d’un climat tempéré méditerranéen qui se caractérise par deux saisons sèches et deux saisons pluvieuses. L’ensoleillement privilégié du terroir associé à sa géologie très diversifiée apporte au vin des Côtes de Provence toute sa particularité et sa richesse.

Cinq grandes zones naturelles peuvent être identifiées :

* la Bordure Maritime : terrains cristallins sous influence maritime.

* la Vallée Intérieure, qui contourne le massif des Maures avec des terres argilo-sableuses de l'ère primaire

* les collines du Haut Pays qui sont plutôt calcaires.

* le Bassin du Beausset constitué lui aussi de terrains calcaires.

* la montagne Sainte-Victoire qui a fait l'objet d'une reconnaissance en dénomination de terroir.

En plus d'une géologie et des paysages particulièrement variés, le vignoble bénéficie d'un ensoleillement exceptionnel, d'un climat chaud et sec et du Mistral, grand ami de la vigne car il éloigne les maladies.

Le terroir, le climat et le savoir-faire des vignerons permettent de décliner de grands vins Côtes de Provence dans les trois couleurs :

Les vins rosés : ont une couleur rose pâle très lumineuse si caractéristique des Côtes de Provence. D'une grande complexité aromatique, avec des notes de fruits frais, de fruits exotiques, des notes florales mais aussi d'épices et aromates, les vins rosés offrent en bouche un bel équilibre acidulé qui allie fraîcheur et rondeur. A servir entre 8 et 12 °C.

Les vins rouges : selon le cépage, le terroir, le climat et en fonction des choix du vigneron, sont privilégiées la fraîcheur ou l'aptitude au vieillissement. On pourra ainsi découvrir des vins friands et souples aux parfums de petits fruits rouges ou de fleurs ; on pourra trouver aussi des crus charpentés d'un rouge généreux, vieillis plusieurs mois en foudres ou barriques de chêne, des vins de garde qui développeront avec l'âge, leurs velours et leurs saveurs profondes. A servir entre 16 et 18 °C.

Les vins blancs : les vins blancs traditionnellement "blanc de blanc" (vinifiés uniquement à partir de cépages blancs), offrent de belles couleurs or pâle aux reflets verts à dorés. Leurs spécificités reposent sur un équilibre délicat entre fraîcheur et gras qui leur confèrent une belle harmonie. A servir entre 6 et 8 °C.

Inimitable Rosé Côtes de Provence : premier vin  de l'histoire,  le rosé Côtes de Provence représente un certain art de vivre, méditerranéen et provençal, la convivialité et la décontraction. Le rosé est lié à une forme de consommation de vin plus accessible, indéniablement plus ouverte que celle des autres couleurs, en marge de l'univers traditionnel des vins. 

C'est pourquoi le rosé, qui évolue régulièrement depuis de nombreuses années vers des teintes de plus en plus claires, limpides et lumineuses, tient une place à part dans l'univers des vins. Il est porteur des valeurs de sa couleur : c'est un vin en décalage qui bénéficie d'un vrai capital affectif.

En choisissant leurs cépages, les vignerons des Côtes de Provence ont souhaité rester en harmonie avec le terroir, respecter la typicité du vignoble, et l'équilibre des composantes du vin. En rouge et rosé, les principaux cépages sont les suivants : grenache, syrah, cinsault, mourvèdre et tibouren que complètent notamment le cabernet sauvignon et le carignan. En blanc : rolle, sémillon, ugni-blanc et clairette.

Les vins Côtes de Provence sont des vins issus d'assemblage, très ancienne tradition et technique vigneronne, qui consiste à vinifier séparément chaque cépage, pour assembler ensuite les vins obtenus. Cette pratique permet de disposer de vins équilibrés, présentant les qualités de chacun des cépages.

CHIFFRES CLES CÔTES DE PROVENCE

Production : 896 798 hectolitres (environ 120 millions d'équivalent bouteilles).

Répartition de la production Côtes de Provence par couleur :

Rosé : 89, 30 %

Rouge : 7, 20 %

Blanc : 3, 50 %

La filière viticole à la production regroupe 372 caves particulières et 38 caves coopératives

Rendement maximal autorisé : 55 hl/ha

Rendement moyen de la récolte 2013 : 46hl/ha

Agenda

  • 19 Septembre | 30 Novembre

    VitiRestructuration : Dépôt Dossier Unique 2016/2017 avec réduction d'aide encore possible

  • 16 Octobre | 31 Décembre

    Demande d'identification parcellaire 2018