Accueil > Actualités > Actualités Régionales > CONDITIONS DE PRODUCTION 2020

CONDITIONS DE PRODUCTION 2020 23/09/2020

 

Rendement de production

  • Pour les Côtes de Provence (rouge, blanc, rosé) : 55hl/ha 
  • 3hl/ha de VCI (Volume complémentaire Individuel) uniquement pour les Côtes de Provence rosés (N’hésitez à pas à prendre contact avec l’équipe si vous souhaitez des renseignements sur le VCI. Il s’agit d’outil intéressant qui a fait preuve de son utilité au cours des 2 dernières récoltes)
  • Pour les Dénominations Géographiques Complémentaires (Sainte Victoire, Fréjus, La Londe, Pierrefeu, Notre-Dame des Anges) rosés et rouges et blancs : 50hl/ha et 45 hL/ha pour les vins rouges en DGC Pierrefeu.

Maturité du raisin

Les richesses en sucre des raisins et les titres alcoométriques volumiques naturels répondent aux caractéristiques suivantes :

APPELLATION, DENOMINATIONS GEOGRAPHIQUES, COULEUR DES VINS

RICHESSE MINIMALE en sucre des raisins

(en grammes par litre de moût)

TITRE ALCOOMÉTRIQUE VOLUMIQUE naturel minimum

AOC « Côtes de Provence »

Vins blancs et rosés

178

11 %

Vins rouges

189

11 %

Dénomination géographique « Sainte-Victoire »

Vins rosés

187

11,5 %

Vins rouges

207

12 %

Dénomination géographique « Fréjus »

Vins rosés

187

11,5 %.

Vins rouges

207

12 %

Dénomination géographique « La Londe »

Vins blancs et rosés

187

11,5 %

Vins rouges

207

12 %

Dénomination géographique « Pierrefeu »

Vins rosés

187

11,5 %

Vins rouges

207

12 %

Dénomination géographique « Notre Dame des Anges »

Vins rosés

187

11,5 %

Vins rouges

207

12 %

       

La maturité des raisins se vérifie sur la base d’un lot de raisin jusqu’au quai de réception de la vendange.

Le titre alcoométrique volumique se vérifie à la cuve. Attention, un vin ne peut pas être commercialisé en tant que Côtes de Provence, si celui-ci n’est pas au degrés minimum – y compris pour une cuve vendue à un négociant ou un groupement de producteur.

Achat de raisins/mouts/vins pour raison qualitative

Les achats ne doivent pas être supérieurs à 5 % de la récolte, l’achat de vin est autorisé dans ce cas. Ils doivent être renseignés dans le tableau prévu à cet effet au bas de la déclaration de récolte

Achat de raisins/mouts pour raison climatique

Attention : l'achat de vin n'est pas autorisé dans ce cas-là .

Le volume après incorporation ne doit pas dépasser 80 % de la production déclarée sur les 5 dernières années.

Les achats sont indiqués et individualisés dans les déclarations de récolte, production et sur le registre vitivinicole
Le déplacement des vendanges et des moûts sont réalisés sous couvert des documents d’accompagnement (article 466 CGI).

Nos producteurs appartenant aux communes sinistrées par le gel de mars 2020 listées par l’arrêté peuvent désormais demander des dérogations pour l'achat de vendanges et moûts en conservant le statut de récoltant, sous réserve de respecter les conditions inscrites dans l'arrêté ministériel du 4 août 2017 (article 1 - JORF n°0188 du 12 août 2017).

 

ATTENTION AU RESPECT DES REGLES D 'ETIQUETAGE

Les noms d’exploitation tels que « Domaine », « Château », « Mas, « Bastide », « Clos » impliquent que tous les raisins proviennent de l’exploitation et y soient vinifiés.

Ainsi la réglementation interdit l’usage de ces mentions réglementées pour les vins issus de l’achat de vendanges et de moût.

Règles d’encépagement (DEROGATION EXCEPTIONNELLE)

Le gel a impacté les vignes les plus avancées en végétation, dont beaucoup de grenache N et de tibouren N, 2 des cépages principaux de l’encépagement.

Pour vous permettre de revendiquer plus de surfaces en cépages accessoires (rouges ou blancs), le pourcentage de cépages principaux dans la production de vin rosé ou de vin rouge a été fixé à 50 % de l’encépagement dans la couleur considérée au lieu de 70%, uniquement pour le millésime 2020.

Les opérateurs qui avaient trop de cépages secondaires (blancs ou rouges) pour leur production de rosé pourront donc revendiquer exceptionnellement davantage.

 

Cépages

Règles d’encépagement

Principaux

 

Grenache

Cinsaut

Syrah

Mourvèdre

Tibouren

  • ≥ 50 % de l’encépagement
  • Au moins 2 cépages présents
  • Chacun ≤ 90 %

Accessoires

 

Cabernet sauvignon

Carignan

Barbaroux (planté avant 1995)

Calitor (planté avant 1995)

Vermentino

Clairette

Sémillon

Ugni blanc

  • ≤ 50 % de l’encépagement

 

 

Rappel des règles d’assemblage

L’AOC Côtes de Provence est une des rares appellations à vinifier les moûts de raisins blancs et rouges. Il s’agit d’un usage séculaire, ce qui justifie cette pratique auprès de l’INAO.

Les vins rouges et rosés proviennent de l’assemblage de raisins noirs, de moûts ou de vins en cours de fermentation ou de vins issus de cépages noirs.

Ou

Les vins rouges et rosés proviennent de l’assemblage de raisins blancs et noirs ou de moûts ou de vins en cours de fermentation issus de cépages blancs et noirs.

En aucun cas, il n’est possible d’obtenir des vins rosés sous l’appellation « Côtes de Provence » par l’assemblage de vins issus de cépages blancs et de vins issus de cépages noirs. Cette pratique entraine un déclassement de l’ensemble de la cuve.

Si vous souhaitez réaliser des vins rosés issus de cépages blancs et noirs, l’assemblage doit avoir lieu avant la fin de fermentation.

Uniquement pour le millésime 2020, pour les vins rosés et les vins rouges, à la mise en marché en vrac ou au conditionnement, l’assemblage doit comporter au minimum 30 % de cépages principaux.

USAGE CHARBON

Pour l’élaboration des vins rosés susceptibles de bénéficier de l’appellation d’origine contrôlée « Côtes de Provence » l’utilisation des charbons à usage œnologique est autorisée pour les moûts et vins nouveaux encore en fermentation issus de presse, dans la limite de 20 % du volume de vins rosés élaborés par le vinificateur concerné, pour la récolte considérée. - Pour l’élaboration des vins rosés susceptibles de bénéficier des dénominations géographiques « Sainte-Victoire », « Fréjus », « La Londe » et « Pierrefeu », l’utilisation des charbons à usage œnologiques, seuls ou en mélange dans des préparations, est interdite. (à dose légale)

L’usage de charbon œnologique est décrit dans le Règlement (CE) 606/2009 : ligne 9 annexe 1A

Dose maximale : 100 g/hl (en poids de charbon sec)
Utilisation soumise à : la tenue d’un registre de manipulation indiquant la date du traitement, le volume et la nature du produit traité, la quantité de charbon mise en œuvre

Cordialement,

 

Le Syndicat des Vins Côtes de Provence

04 94 99 50 00

 

 

Agenda

  • 1 Octobre | 17 Décembre

    vitirestructuration ouverture Arrachage 2020/2021

  • 8 Octobre | 31 Décembre

    FORMULAIRE DE RENONCIATION AUTORISATION DE PLANTATION NOUVELLE 2017