Irrigation

Nos climats méditerranéens subissent le réchauffement climatique, et les vignes souffrent. Gérer la sécheresse et préserver la vigne de cet excès de sec devient un enjeu majeur pour le vignoble.

Ces dernières années, le niveau de stress hydrique est tel que nous sommes passé d’un stade où le stress hydrique était bénéfique à un stade où le stress hydrique devient sévère.

Le Syndicat des Vins Côtes de Provence, le Syndicat des Vins Coteaux Varois en Provence et le syndicat des vignerons (OGD IGP var) travaille de concert avec le Canal de Provence pour permettre à 20 000 hectares de vigne d’être irriguer d’ici une 20 aine d’année.

L’objectif est de :

  • Développer l’accès à l’eau pour la viticulture du Var et ainsi développer les réseaux d’irrigation viticoles pour le plus grand nombre et au plus près des ilots viticoles,
  • Faciliter la mise en œuvre rapide de ces réseaux d’irrigation au plus près des producteurs, et sur l’ensemble du territoire couvert par les 3 dénominations,

 

« L’irrigation, considérée jusqu’ici comme un facteur de production, devrait être comprise aujourd’hui comme un facteur de durabilité. »

Extrait de « Eau, agriculture et changement climatique : statu quo ou anticipation

Conseil général de l’alimentation de l’agriculture et des espaces ruraux.

Cliquez ICI pour feuilleter une édition du Vigneron

Edition du Vignerons 22